les voies de l’intégration et de la mondialisation par la mobilité et les migrations

Les migrations constituent un phénomène majeur pour l’Afrique dans la mesure où l’Afrique est la première destination des migrants africains. L’analyse donne à voir et à mieux comprendre dans le temps et dans l’espace les interdépendances et les influences entre plusieurs enjeux de développement et de gouvernance pour le continent. Dès lors, il importe de relier migrations et intégration régionale dans un rapport bénéfique de soutien et de fécondation mutuels.
Par ailleurs, au regard de l’actualité tragique et de la montée de xénophobie et du racisme, notamment en Europe, il est tout aussi nécessaire d’approfondir l’analyse sur les migrations dans les relations Euro-africaines, notamment en partant de nouveaux paradigmes et des valeurs humaines partagées.
Dans un contexte où les migrations vont certainement s’intensifier et se complexifier dans le temps et dans l’espace, cette question de l’interculturel et des valeurs partagées doit revenir au cœur du brassage humain, au cœur de la renaissance africaine et d’une civilisation de l’universel.
En définitive, les dynamiques migratoires interrogent fondamentalement le développement et la gouvernance de l’Afrique en rapport avec elle-même, mais aussi en relation avec l’Europe et le reste du monde. Elles constituent aujourd’hui un thème fondamental pour la recherche et le dialogue politique sur les enjeux critiques de l’Afrique. En reliant les problématiques de développement et de gouvernance, les échelles et les sociétés humaines, les migrations mettent également en relation une diversité d’acteurs interdépendants mais dont la vision, les aspirations et les projets peuvent reposer sur des malentendus, et finalement entrer en conflit.
C’est pourquoi, dans leurs effets actuels comme dans leurs développements futurs, les migrations sont par excellence une thématique qui appelle un dialogue multi-acteurs, en l’occurrence les migrants, les décideurs politiques, les familles, les communautés, les Etats, les organisations d’intégration et internationale, le secteur privé, la société civile, la diaspora etc.
Il s’agit pour l’IAG de participer à élaborer des contributions stratégiques et structurantes des dynamiques migratoires comme ressource d’’intégration régionale et de géostratégie africaine dans le monde.

Evènements

  • 10 oct

    Dialogue skills training for local government officials from nine countries in Africa and Eastern Europe

    En savoir plus

  • 28 sep

    Sommet Union Européenne-Afrique

    En savoir plus

  • 19 sep

    4ème Conférence mondiale des sciences sur l’agriculture intelligente face au climat

    En savoir plus