Gouvernance de développement

La méthode
La valeur ajoutée méthodologique de l’IAG tient à trois éléments :

- Le pluralisme méthodologique combinant : réflexion structurante préalable afin de dégager des axes novateurs de questionnements ; investigations de terrain pour une validation des hypothèses et un recueil des meilleures pratiques ; analyse et partage d’expérience ; renforcement des capacités des individus et institutions ; dissémination et diffusion de l’information de référence sur la gouvernance de développement en Afrique.
- L’opérationnalité de la perspective. L’IAG vise par là à être une force de proposition pour les décideurs aux différentes échelles de gouvernance en Afrique (locale, nationale, transfrontalière, régionale, continentale) ainsi que pour les partenaires au développement. L’IAG se veut également être un espace d’intermédiation permettant de faire émerger et partager des solutions concrètes et non pas seulement théoriques aux problèmes de gouvernance auxquels sont confrontés les États et sociétés d’Afrique.
- Le comparatisme : l’IAG est un centre de réflexion de haut niveau panafricain, ce qui implique que les axes structurants de son action aient pour terrain cible l’ensemble des pays du continent (francophones, anglophones, lusophones, arabes).

Evènements

  • 10 oct

    Dialogue skills training for local government officials from nine countries in Africa and Eastern Europe

    En savoir plus

  • 28 sep

    Sommet Union Européenne-Afrique

    En savoir plus

  • 19 sep

    4ème Conférence mondiale des sciences sur l’agriculture intelligente face au climat

    En savoir plus